Expertise

Gestion des crises majeures

La continuité des activités est au cœur de la préoccupation des entreprises et des instances de réglementation.

Certains de ces événements peuvent provoquer des crises majeures, d’ampleur massive et justifiant dans certains cas l’intervention des pouvoirs publics pour une gestion collective. 

  • risques d’origine naturelle, accidentelle ou malveillante : catastrophes naturelles (intempéries, inondations, séismes) ou sanitaires (pandémies, rappel de produits contaminés) …,
  • des risques sur les infrastructures : coupures électriques prolongées, interruptions de transport, accidents de toute nature,
  • des cyberattaques, des actions malveillantes (dont terrorisme),
  • des mouvements sociaux,

De tels évènements ou des « risques politiques » survenant à l’étranger peuvent avoir des conséquences sur le territoire national.

Comment minimiser l’impact du risque ?

Par une analyse de risque cohérente et adaptée à son entreprise

  • Quelles situations de crise potentielles prendre en considération ?
  • Quelles sont les activités ou processus dont la poursuite, même en mode dégradé, est essentielle à la sauvegarde des intérêts majeurs de l’entreprise ?
  • Quelles stratégies de maintien de l’activité adopter ?
  • Quelles sont les ressources (humaines, logistiques, informatiques, …) indispensables pour assurer les services nécessaires au maintien des activités critiques ?
  • Quelles sont les solutions palliatives susceptibles de répondre aux exigences de continuité retenues et quels sont les engagements financiers associés ?
J’ai participé à plusieurs gestion de crise après avoir mis en place un PCA au sein de plusieurs organisations. Par exemple, le cas d’une institution financière internationale pour laquelle il fallait couvrir le risque de guerre. Après 4 ans de planification, l’évacuation du siège de l’organisation a été déclenchée pendant un conflit. J’ai pu alors mesurer l’efficacité du PCA dans son ensemble. Cette expérience, définie comme une « succès story » auprès de la Banque Mondiale et du FMI m’a fortement interpellé sur un aspect précis : la gestion des personnes des relations humaines au sein d’une organisation pendant et après une crise majeure.
Franck Pecastaing
Directeur du développement de KALIS Consulting

Les bénéfices de disposer d’un PCA

Au-delà de faire face à la rupture d’activité, les bénéfices de mettre en place un PCA et de s’assurer de son efficacité sont nombreux pour l’organisation :

  • être conforme à la réglementation,
  • rassurer les collaborateurs sur la pérennité de leurs emplois,
  • fidéliser les clients,
  • promouvoir une culture de risque,
  • rassurer les actionnaires sur la préservation de leurs actifs
  • … / …